Keep up to date with every new upload!

Join free & follow Le coq chante
Le centre d’accueil des femmes victimes des fistules obstétricales de la Fondation Rama

Le centre d’accueil des femmes victimes des fistules obstétricales de la Fondation Rama

Cette semaine, le second volet de la lutte des femmes africaines contre les fistules obstétricales, à travers une visite du centre d’accueil de la Fondation Rama, dans le village de Sabtoana, l’un des 36 villages de la commune rurale de Komsilga, à 27 kilomètres de Ouagadougou, au Burkina Faso.

La fistule obstétricale se définit comme la constitution d’une communication anormale (une fistule) entre la vessie et le vagin (fistule vésico-vaginale) ou entre la vessie et le rectum (fistule vésico-rectale) survenant à la suite d’une grossesse compliquée ou d’un accouchement qui se passe mal. Cette maladie, qui a disparu des pays occidentaux depuis plus d’un siècle, fait encore des victimes dans les Nations en développement, dont celles de l’Afrique pour plusieurs raisons. Selon les chiffres, plus deux de millions de femmes souffrent encore de cette maladie dite de la honte dans les pays en développement, et 500 mille nouveaux cas apparaissent chaque année.
Maladie humiliante s’il en est,

Comments