Keep up to date with every new upload!

Join free & follow Instantanés du monde
Share
Vox Femina, leur maison, ma prison

Vox Femina, leur maison, ma prison

Les filles domestiques au Burkina Faso

Laisser ses jeunes enfants à la crèche ou à l’école ? Vous n’y pensez pas ! Au Burkina Faso, il est beaucoup plus « sage » de faire garder ses enfants par… des enfants ! Les mœurs le veulent ainsi : la meilleure solution quand on est mère et que l’on travaille à l’extérieur, est d’avoir une petite bonne à demeure. Elles ont huit, dix, douze ans. Passent quelques mois ou quelques années chez des employeurs parfois honnêtes parfois peu scrupuleux. Elles viennent de la campagne pour améliorer l’ordinaire de la famille ou préparer leur dot. Vox Femina les rencontre, ces petites filles ou ces adultes qui ont été des domestiques loin de leur foyer. Aujourd’hui les conditions semblent s’améliorer pour elles, même si les violences et difficultés sont encore légion. Écouter les diverses parties permet de comprendre leurs choix, ou leur incapacité à choisir…
Intervenantes : Martine, petite fille de 10 ans employée de maison ; Suzanne, sa maman ; Marie-Made

Comments